Maquillage From Day… To Night

Hello les filles (et les garçons ! ) ! Je vous retrouve aujourd’hui pour un article maquillage assez spécial. Vous l’avez certainement remarqué, les beaux jours sont en train de revenir petit à petit avec le mois de mars. Or qui dit beaux jours dit envie de sortir ! Et oui, fini les froides soirées seule sous sa couette devant Netfilx 😉 On se prend en main et on sort ! Mais quand on travaille la journée ce n’est pas toujours facile d’enchainer avec une soirée… C’est pour cela que je vous propose dans cet article un maquillage « from Day to Night »: ultra simple à faire pour le jour, et à pimper très rapidement pour un maquillage de soirée. Je vous laisse avec le tuto, j’espère que ça vous plaira !

From Day …

fullsizeoutput_1d10

Etape 1 : le teint ! Puisque vous savez que vous allez devoir enchainer la journée et la nuit sans vous démaquiller, je vous conseille d’utiliser un fond de teint Waterproof ou très longue tenue. Comme ça, vous n’aurez qu’à faire de petites retouches avant de sortir. Idem pour l’anticerne, choisissez le haute-couvrance et poudrez le bien pour qu’il ne bouge pas. Ici j’ai utilisé celui de chez Sephora, dont la couvrance est modulable, et j’ai poudré avec la poudre libre HD de MakeUP Forever.
Pour avoir un teint super frais, j’ai ensuite utilisé un blush pêche, assez légèrement, et j’ai rajouté un highlighter Essence hyper discret juste sur l’os de la pommette, le bout du nez et l’arc de cupidon. Cela donne un résultat très naturel et un effet bonne mine immédiat.

Etape 2 : les yeux ! Très simple pour que ça aille vite le matin 😉 J’ai utilisé pour ce maquillage le coffret de Noel « Grande Hotel Café » de chez Too Faced mais vous pourrez très facilement trouver des teintes similaires dans d’autres palettes bien sur.

capture-decran-2017-02-26-a-11-01-43
En premier, comme d’habitude, il faut unifier la paupière. Pour cela, j’ai appliqué un fard crème (le Frosty Nog ici) sur toute ma paupière supérieure. Cela permettra en plus de pouvoir bien estomper les fards que l’on mettra par dessus.
Ensuite, j’ai appliqué un fard brun clair dans le creux de paupière (Le Skinny Latte). Vous pouvez faire ça très rapidement, directement avec un pinceau estompeur. Le but de cette étape est de créer une transition, un joli dégradé. fullsizeoutput_1cfa

Enfin, j’ai choisi un fard brun chaud avec des pointes de doré (le Iced Coffee) et je l’ai appliqué sur toute ma paupière mobile. N’oubliez pas de bien estomper pour le fondre avec le fard précédemment appliqué dans le creux !
Pour finir, j’ai appliqué du mascara assez généreusement. Ici, j’ai utilisé le mascara Volume Effet Faux cils d’Yves Saint Laurent.

fullsizeoutput_1cf2

fullsizeoutput_1cf5

Etape 3 : la bouche ! Je voulais rester sur un côté très naturel, j’ai donc simplement appliqué un baume à lèvre couleur pêche (Labello). Etant donné que les yeux sont relativement discrets ici, vous pouvez bien sur forcer un peu plus sur la bouche si vous le souhaitez.

Etape 4 : la coiffure ! J’ai opté ici pour une queue de cheval haute, sur laquelle j’ai attaché de petits élastiques. Desserrez bien les cheveux entre les élastiques et vous aurez une coiffure moderne et super rapide à réaliser. J’ai choisi aussi de relever ma frange pour donner un petit côté bombé à la coiffure. Dans ce cas, n’oubliez pas de redessiner légèrement vos sourcils, cela soulignera d’autant plus votre regard !

fullsizeoutput_1d12

To Night …

Vous sortez du travail ou d’une journée de cours et n’avez pas le temps de vous démaquiller puis vous remaquiller pour sortir … Aucun soucis, le maquillage que vous avez porté la journée va servir de base à celui du soir. En utilisant seulement 2 fards (voir un seul si vous le souhaitez), on peut très facilement modifier le maquillage pour faire un smoky brun charbonneux parfait pour une soirée !

fullsizeoutput_1eb9

Etape 1 : comme tout à l’heure on commence par le teint : vérifier que le fond de teint n’a pas bougé, faire les petites corrections si nécessaire et surtout bien poudrer la zone T pour ne pas briller pendant la soirée. Vous pouvez aussi rajouter du bronzer dans le creux de la joue et remettre du blush. C’est ce que j’ai fait ici. J’ai également appliqué un highlighter assez voyant ( Solstice de chez SLEEK) aux mêmes endroits que tout à l’heure.

Etape 2 : le smoky. Si le fard brun que vous avez porté a bougé, vous pouvez rapidement le rectifier. Ensuite, pour créer un dégradé vous pouvez utiliser soit un fard brun foncé puis un noir, soit directement le noir (selon le temps que vous avez en fait ! ).

capture-decran-2017-02-26-a-11-09-33

Ici, j’ai commencé par appliquer un fard brun foncé (Maple Syrup) de la moitié de ma paupière mobile jusqu’au coin externe et j’ai bien estompé. Selon l’intensité que vous voulez, vous pouvez bien sur répéter cette étape. Ensuite, j’ai pris un fard noir matte (Black Coffee) et je l’ai appliqué au niveau du coin externe de mon œil. Il faut vraiment estomper, estomper ici pour avoir un résultat fondu ! De même, vous pouvez répéter cette étape jusqu’à ce que le résultat vous plaise.
Rajoutez du mascara si besoin et voilà ! En quelques étapes vraiment rapides, on passe d’un maquillage discret de jour, à un smoky intense (plus intense en vrai qu’en photo d’ailleurs …) de nuit !

fullsizeoutput_1ebf

capture-decran-2017-02-26-a-11-21-28

Etape 3 : la bouche. J’ai appliqué un rouge à lèvre pêche sur lequel j’ai rajouté un gloss de la même couleur. Le résultat est naturel mais très lumineux.

Etape 4 : la coiffure. Ici j’ai simplement détaché mes cheveux et lissé ma frange. Pour donner plus de volume, vous pouvez appliquer légèrement un shampoing sec sur les racines, tête en bas et bien brosser ensuite.

fullsizeoutput_1e9d

Et voilà les jolies ! J’espère que cet article vous aura plus, n’hésitez pas à me dire en commentaires si vous aimez les tutos comme ceci !

A très vite pour un prochain article,

Je vous embrasse !

Publicités

Comment faire un joli trait de liner ?

Aaaah le trait d’eye-liner … maquillage que l’on voudrait toutes maitriser mais dont l’apprentissage nécessite au bas mot un entrainement olympique.
Je vais dans cet article vous montrer comment moi je réalise mon trait de liner. D’abord il faut savoir qu’il n’y a pas une méthode unique, tout comme il n’y a pas qu’un seul type de trait de liner. En général, je dessine le mien assez fin, avec une virgule pas trop extravagante et surtout je fais un trait très très fin au niveau du coin interne. Je vais vous montrer différents types de traits de liner comme ça vous pourrez choisir celui qui vous correspond le mieux 😉

liner

1ère étape : choisir le bon produit ! Des liners il en existe de nombreux types : les stylos feutres, les liquides avec un très petit pinceau ou encore de liner crème en pot à utiliser avec un pinceau fin ou biseauté. Personnellement, c’est ce dernier que j’utilise, depuis maintenant quelques années.

liner

capture-decran-2017-02-18-a-19-52-31

A gauche : pinceau d’un liner liquide (trait du milieu sur la photo de droite)
Au milieu : pointe d’un liner feutre (trait de gauche)
A droite : swatch des différents liners (trait de droite :avec un pinceau biseauté et liner gel)

2ème étape : choisir son trait de liner. Avant de commencer, il faut choisir si l’on veut faire un trait large ou fin, une virgule ou pas etc… Il faut également regarder l’orientation que l’on va donner à la virgule si l’on veut en faire une. Pour cela rien de plus simple, la virgule doit agrandir le regard, elle doit donc suivre et prolonger la ligne formée par la paupière inférieure. Si vous voulez, vous pouvez même appliquer un petit morceau de scotch juste sous l’oeil que vous suivrez ensuite pour tracer votre trait.

Voilà différents traits que vous pouvez réaliser :
Pour un regard 100% glamour et un style un peu fifties, vous pouvez allonger la virgule et surtout bien épaissir le trait.

fullsizeoutput_1ce8fullsizeoutput_1ce6

Pour quelque chose de très discret, vous pouvez tracer un trait très très fin juste au ras des cils supérieurs, sans faire de virgule. Cela va intensifier votre regard en donnant une illusion de cils plus fournis.

linerliner
Entre les deux : un trait relativement fin avec un virgule pas trop longue, c’est celui que je vais réaliser ici.

3ème étape : on se lance ! Alors moi je commence toujours par tracer la virgule : je prélève un peu de produit (attention à ne pas trop en mettre) sur un petit pinceau biseauté et je trace un trait franc au niveau du coin externe en suivant bien la ligne de la paupière inférieure. Si vous avez peur de tracer un trait, vous pouvez simplement poser la tranche du pinceau cela tracera un trait bien droit, ou encore, s’aider du morceau de scotch.

liner

4ème étape : je trace un trait très fin au ras des cils de la paupière supérieure, à partir de la moitié et vers le coin externe. Puis, je rejoints d’un trait la virgule précédemment tracée et le ras de cils, en formant un triangle.

liner

liner

liner

5ème étape : je prolonge le trait du ras de cils vers le coin interne, en restant bien près des cils (attention à ne pas prendre trop de produit !). Enfin, je remplis le triangle précédemment formé.

liner

liner

6ème étape : la dernière ! Je vérifie que tous les traits que j’ai tracés sont bien continus et je rectifie si besoin. Vous pouvez ici à volonté épaissir le trait !

Et voilà vous avez un joli trait de liner ! Un coup de mascara et vous aurez des yeux de chat assurés 😉

liner

J’espère que cet article vous aura plu, n’hésitez pas à me dire si ça vous a aidé à tracer votre trait d’eye-liner !

Bonne journée les jolies et à très vite dans un nouvel article !

Les liners que j’aime :
– Liner crème en pot de chez KIKO :  ICI (8,90€)
– Lasting Drama de Maybelline : ICI  (une dizaine d’euros)
– Liner liquide Sephora : ICI (10,95€)
– Liner feutre Bourgeois : ICI (13,90€)

 

 

Une éponge en Silicone ?

Bonjour les Jolies ! D’abord, je suis désolée, ça fait un petit moment maintenant que je n’ai pas publié d’article, entre un déménagement et les partiels je n’ai pas eu le temps pour prendre de belles photos et je ne voulais pas vous présenter un travail baclé 🙂

Je reviens aujourd’hui avec un article sur la fameuse éponge en silicone, que l’on voit un peu partout sur les réseaux en ce moment. Cette éponge promet en effet de grandes choses: application et travail facile des produits fluides ou poudre, bonne ergonomie, nettoyage facile et surtout une hygiène irréprochable (oui parce que bon les éponges c’est quand même pas le top niveau bactéries tout ça tout ça … ! ). C’est simple cette éponge miraculeuse devrait même à terme remplacer le ô combien connu Beauty Blender !

sili

Moi qui ai toujours du mal à nettoyer correctement mon éponge et qui surtout la trouve un peu chère, j’étais bien curieuse de tester cette petite chose ! J’ai donc commandé celle de chez Djulicious Cosmetics : la Silicious Sponge et l’ai utilisée régulièrement depuis début janvier pour pouvoir vous en parler en toute objectivité 🙂 Pour que le test soit objectif également pour vous, j’ai utilisé la Silicious sponge sur la moitié gauche de mon visage et mon éponge type Beauty blender de chez Yves Rocher sur la moitié droite.

Prêtes ? C’est parti pour le test !

Alors tout d’abord, la bête : l’éponge se présente sous la forme d’un petit pavé de silicone d’environ 8 cm, totalement transparent, avec un côté plus bombé que l’autre. Au niveau de la texture, c’est vrai que c’est un peu étrange au début mais cependant très doux sur la peau !

sili

Autre point à souligner : la texture en silicone fait que l’éponge n’absorbe absolument aucun produit ! Fini les 3 pompes de fond de teint pour ne faire qu’une seule joue, ça promet de sacrées économies !

En ce qui concerne l’application des produits (le plus important quand même !), pour le fond de teint ou la CC crème, c’est vraiment parfait. Je dépose à peine un peu de produit sur l’éponge, je tapote puis j’étire sur mon visage. Attention, le piège c’est de mettre trop de produit ! Il faut bien diminuer la dose par rapport à ce que l’on met quand on utilise un beauty blender.

Je trouve que l’éponge glisse bien sur la peau et va bien dans tous les coins (contrairement à ce que j’avais pu voir dans certains revues). En plus, vous le verrez en photo, le résultat est plus couvrant, plus uniforme qu’avec l’éponge classique encore une fois car le silicone n’absorbe pas de produit.

Il me semble que c’est assez flagrant sur les photos ici, les quelques imperfections que j’ai à droite sont encore bien visibles alors qu’à gauche le teint est bien unifié. Pour autant, le résultat est assez naturel ! L’éponge permet de bien étirer le produit, de combler les petits pores et ne fait pas du tout d’effet plâtre sur le visage ! Pas de traces non plus pour ma part.

Sili

Côté Droit : avec le Beauty Blender

Sili

Côté Gauche : avec la Silicious Sponge

A noter quand même : c’est vrai que la prise en main n’est pas aussi facile et rapide qu’avec un beauty blender. Il faut s’habituer un petit peu à mettre moins de produit, à tapoter puis étirer pour avoir un rendu vraiment parfait. Le travail du teint va donc demander au début un petit peu plus de temps qu’avec l’éponge classique mais en quelques jours vous verrez, vous ne pourrez plus vous en passer 😉

Pour l’anticerne maintenant, et c’est la que je suis mitigée… Je trouve que pour tout ce qui est anticerne en stick ou crème, c’est parfait. Par contre, pour les anticernes liquides (ici j’ai appliqué celui de chez Sephora), je crois que je n’ai pas encore la technique.. J’ai des cernes assez marquées et je trouve qu’avec la Silicious Sponge, l’anticerne est étiré et donc qu’il couvre un peu moins bien qu’avec le beauty blender, ça se voit d’ailleurs assez bien sur les photos. Après je pense que c’est quand même possible d’avoir un joli rendu avec l’éponge en Silicone au niveau des cernes, il faut peut être y passer un peu plus de temps 🙂

sili

Enfin dernier point : le nettoyage !

On a toutes passé de loooogs moments à essayer de nettoyer à fond notre éponge et à être désespérées de devoir le faire à chaque application. Ici, pas d’absorption de produit (on commence à le savoir !) et donc normalement un nettoyage facile ! Et c’est effectivement le cas, en 1 minute top chrono, un peu d’eau et de savon, l’éponge est comme neuve !

sili

En résumé, l’éponge en Silicone c’est : une économie de produit, une couvrance améliorée du fond de teint (un peu moins pour l’anticerne par contre), un nettoyage facile et une hygiène irréprochable 😉

Comme je vous l’ai dit, la prise en main et le travail du teint demande un peu de temps au début mais je vous assure que vous n’en serez pas déçues 😉

sili

J’ai acheté la mienne ici, sur la boutique de Djulicious Cosmetics (que j’adore au passage !) pour le prix de : 8,50€

Voilà pour cette revue, j’espère que l’article vous a plu, dites moi ce que vous en pensez en commentaires !

A bientôt pour un nouvel article !