Revue : le Masque boue Sephora

Bonjour tout le monde !

Aujourd’hui, je reviens avec un article qui m’a été demandé plusieurs fois : une revue sur le Masque boue de la marque SEPHORA.

IMG_6373

Ce masque a fait un carton quand il est sorti, pour ma part j’en ai énormément entendu parler sur les réseaux, et il serait apparemment, un dupe quasi parfait du masque Supermud de chez GlamGlow (qui bien sûr est beaucoup plus cher : 45,95€ le pot de 50g soit 99.90€ les 100mL). Alors Top ou Flop ? Je vous dit tout !

COMPOSITION :

Ce masque « boue » n’est bien sûr pas composé de boue véritablement mais d’Argile blanche, de Zinc et de Cuivre.
L’argile blanche est bien connue pour ses propriétés absorbantes, anti-inflammatoires, adoucissantes et nettoyantes. En plus de tout cela elle peut être utilisée comme soin anti-âge et anti-imperfection puisqu’elle resserre les pores : un vrai bonheur pour notre peau !
Le Cuivre et le Zinc, quant à eux, ont une action purifiante contre les imperfections et l’excès de sébum, ils font le bonheur des peaux mixtes à grasses.
Avec ce combo, on peut donc s’attendre à des merveilles !

fullsizeoutput_2058

CE QU’IL PROMET : 

D’après la notice, ce masque nettoie et purifie instantanément la peau, absorbe l’excès de sébum, élimine les impuretés, désincruste les pores et réduit l’apparence des imperfections. Il laisse une peau nette, matifiée durablement sans être desséchée.

MON AVIS :

J’ai reçu ce masque pour Noël dernier et depuis, je l’utilise environ une fois toutes les deux semaines, selon l’état de ma peau. Honnêtement, je l’adore !
D’abord, il sent super bon. L’odeur est fraiche, pas entêtante du tout. Ensuite, il est vraiment très agréable à appliquer. Il s’étale bien, est doux sur la peau et a une texture presque veloutée, j’ai été assez surprise la première fois !

masque

Comme tous les masques à base d’argile, il faut le laisser poser quelques minutes, jusqu’à ce que la couleur change (de gris à blanc ici). Evidemment, lorsque c’est bien sec, cela peut tirer un peu mais rien de bien désagréable.

masque

Le rinçage est très facile également, à l’eau tiède et avec une petite lingette en bambou ça part tout seul.

Point le plus important maintenant : les effets. Pour ma part, ils sont clairement au rendez-vous ! Une fois rincée, je trouve ma peau purifiée, et c’est vraiment le terme : elle est douce, fraiche, et mes pores sont nettoyés et resserrés. En ce qui concerne les imperfections, je trouve qu’elles sont effectivement diminuées et ce grâce à l’action anti-inflammatoire : moins de rougeurs, plus petite taille etc …

Enfin, la peau est bien matifiée c’est vrai, par contre je ne la trouve pas nourrie ni hydratée en profondeur. Je ne sais pas si cela vient de ma peau, car j’ai toujours, toujours besoin de l’hydrater à fond quand je la rince à l’eau, mais pour ma part, ça tire quand même pas mal … Peut-être que ça irait mieux sur des peaux plus grasses ou moins déshydratées.

Vous l’aurez compris, j’aime vraiment beaucoup ce masque et je vous le recommande, c’est un TOP !  

Je n’ai jamais testé celui de GlamGlow donc je ne peux pas moi-même comparer mais en tout cas, le masque de SEPHORA est réellement efficace, pour un prix très raisonnable : 13,95€ le pot de 60mL (soit 23,25€ les 100mL).

Vous pouvez retrouver ce masque ICI.

Voilà pour cette revue, j’espère qu’elle vous a plu et que cela vous aidera J

Dites moi en commentaires si vous voulez que je fasse une revue pour un autre produit !

Bon Weekend,

Je vous embrasse !

 

Un maquillage pêche pour les beaux jours.

Bonjour tout le monde ! J’espère que vous allez bien en ce weekend de Pâques 🙂

Aujourd’hui je vous propose un petit tutoriel pour réaliser un maquillage que j’adore porter en été et qui, je trouve, met en valeur toutes les couleurs d’iris. Il s’agit d’un joli smoky pêche, très facile à réaliser, et que vous pourrez pimper en utilisant ou pas des pigments.

fullsizeoutput_2026
Pour réaliser ce maquillage, j’ai utilisé la petite palette de la collection «Less is Better » de chez KIKO (qui est vraiment très bien !), un fard cuivre-pêche de la Vice d’URBAN DECAY et les pigments de chez NYX en teinte N°6 « Stunner ».
Préparez vos pinceaux, c’est parti !

LE TEINT : Je ne suis pas très originale puisqu’à part la couleur du blush, je ne change pas de routine teint. J’ai trouvé des produits qui me conviennent donc comme on dit, on ne change pas une équipe qui gagne 😉 Je vous remets quand même les différentes étapes (car je suis gentille 😉 ). En premier, j’hydrate bien ma peau. C’est important car cela permet bien sûr de nourrir la peau mais en plus, la plupart des crèmes hydratantes de jour font de très bonnes bases de maquillage. Ensuite, j’utilise selon mon envie et surtout selon la couvrance que je recherche, soit une CC crème (celle de chez SEPHORA en teinte 20 ou 23), soit un fond de teint. Ici j’ai utilisé le fond de teint Dream Satin Fluide de MAYBELLINE en teinte Sable 30. Je l’applique avec la Silicious Sponge (Djulicious cosmetics) pour un rendu très naturel. Si vous n’avez pas vu mon article sur cette petite éponge révolutionnaire, je vous le remets juste ICI. Pour camoufler mes cernes, j’ai utilisé un fard crème orangé puis l’anticerne liquide de chez SEPHORA (teinte 22). Comme d’habitude, j’ai bien poudré l’anticerne ainsi que ma zone T avec la poudre Beauty Amplifier de SEPHORA. Elle permet de bien lisser le grain de peau et surtout de fixer les produits pour éviter toute migration.
Après cela, je me trouvais un peu pâlotte, j’ai donc réchauffé mon teint avec le bronzer de chez ETAM puis, j’ai appliqué un blush pêche.
Enfin, j’ai appliqué mon highlighter coup de cœur du moment, le Beat the Blues de chez MeMeMe, sur mes pommettes, le bout de mon nez et l’arc de cupidon.
Avec ça, teint glowy assuré !

LES YEUX : comme je vous l’ai dit, j’ai voulu faire un maquillage très lumineux, dans les tons pêches.
1- Ici encore pas de changement puisque comme d’habitude, je commence par appliquer une base, ici la HD de chez NYX. J’ai ensuite utilisé 3 fards de cette petite palette :

IMG_6635

2– Pour bien unifier ma paupière, j’ai commencé par appliquer le fard le plus clair (bien sur, n’importe quel fard blanc-crème fera l’affaire !).

3- Ensuite, afin de préparer le dégradé, j’ai appliqué le fard pêche (en haut à droite) juste dans le creux de paupière. Pour cela, j’ai pris un pinceau assez fourni mais pas trop long et j’ai fait des petits allez retours d’un bout à l’autre de ma paupière en restant bien dans le creux. Evidemment, j’estompe ensuite.

fullsizeoutput_200b

4– Arrive maintenant le fard pop de ce look : le Sonic de la Vice d’URBAN DECAY. fullsizeoutput_c60Comme vous pouvez le voir, c’est un fard entre le cuivre et le pêche. Je l’applique avec un pinceau plat sur toute la paupière mobile ainsi qu’au niveau du ras de cil inférieur. Avec un pinceau estompeur, je le fonds ensuite avec le fard pêche.

fullsizeoutput_200d

5- Le smoky étant l’art du dégradé, j’ai utilisé le fard brun foncé de la palette de chez KIKO dans le coin externe et je l’ai fumé avec le reste. Ici, laissez place à votre envie : vous pouvez ajouter de la matière jusqu’à avoir l’intensité souhaitée. N’oubliez pas juste de bien estomper.

fullsizeoutput_2017

6- Etape facultative mais dont j’avais envie : j’ai utilisé des pigments cuivre pour apporter une intensité et une lumière supplémentaire. Pour appliquer les pigments sur les yeux c’est la même chose que sur les lèvres (voir mon dernier article ICI) : il faut utiliser un pinceau en poils synthétiques, l’humidifier, et tapoter les pigments sur la paupière et non pas étirer.

fullsizeoutput_201b

7- Bien sûr, j’ai finalement appliqué généreusement du mascara (le Better Than Sex de chez TOO FACED en ce moment) sur les cils du haut et du bas, et voilà !

PECHE – Version 2

LES LEVRES : J’ai voulu rester dans les mêmes tons et ai donc appliqué un rouge à lèvre de couleur pêche (ici de chez KENZO). J’ai choisi un fini crémeux assez brillant ici mais si vous préférez vous pouvez totalement porter du mat.

Voilà le maquillage terminé, qu’est-ce que vous en pensez ?

fullsizeoutput_2022

Pour les beaux jours, je trouve ça très sympa 🙂

Donnez-moi vos avis en commentaires et n’hésitez pas si vous avez des demandes d’articles, je me ferais une joie d’y répondre !

J’espère que cet article vous a plu, à très vite,

Je vous embrasse !

 

DIY : Faire son rouge-à-lèvres effet métal

Bonjour tout le monde ! J’espère que vous allez bien 🙂
Je reviens aujourd’hui avec un article DIY : un tuto très simple pour faire son propre rouge-à-lèvres métallique.

LEVRES METAL – Version 2

Je ne sais pas si vous avez vu, mais la tendance lèvres métalliques est totalement montée en flèche ces derniers mois. Au point même que de nombreuses marques comme NYX ou même LANCÔME ont sorti leur formule. Cependant, il faut avouer que l’on ne veut pas forcément investir dans un rouge à lèvres métallique sachant qu’on ne va pas le porter tous les jours… En regardant un peu sur Instagram et YouTube, j’avais trouvé des tutos expliquant comment transformer un rouge normal en rouge métallique en utilisant des highlighters ou fards à paupière mais je n’avais pas été convaincue… Cela asséchait énormément les lèvres et n’était pas confortable du tout. Finalement, dernière tentative, j’ai essayé avec des pigments et là, miracle, ça a marché !
Allez, je vous explique comment j’ai fait et vous montre le résultat :

MATERIEL :
– un rouge à lèvre crémeux
– des pigments (ici j’utilise ceux de chez NYX en teinte 06 « Stunner » que vous pouvez trouver ici pour 5,90€ )
– un pinceau fin synthétique
– une brume ou un spray fixateur

Etape 1 : appliquer en couche assez généreuse un rouge-à-lèvres crémeux, d’une couleur proche de celle de vos pigments. Dessinez bien les contours des lèvres à l’aide un pinceau si besoin.

Etape 2 : Humidifier le pinceau synthétique à l’aide d’une brume (style brume hydratante) ou d’un spray fixateur de maquillage si vous en avez. Le fait que les poils du pinceau soient synthétiques est important, cela va permettre de bien accrocher les pigments.

Etape 3 : Prélever délicatement les pigments avec le pinceau. Bien tapoter l’excédent pour ne pas avoir de chutes par la suite.

INSTAG

Etape 4 : Appliquer les pigments sur les lèvres en tapotant. C’est très important, il faut bien tapoter et non pas étirer ! Répétez l’opération jusqu’à avoir la couvrance et l’effet que vous souhaitez 🙂 La clef est de le faire petit à petit pour avoir des couches fines de pigments sur les lèvres et éviter l’effet paquet.

Et voilà, vous avez des lèvres avec un effet métallique !

fullsizeoutput_202b

Qu’est ce que vous en pensez ?

Personnellement, j’aime beaucoup le résultat 🙂 J’ai porté ce combo rouge-à-lèvres – pigments pendant toute une matinée et je n’ai pas eu les lèvres desséchées du tout, au contraire, je ne sentais rien donc pour moi, c’est une technique validée, je vais le refaire, c’est sûr !

fullsizeoutput_2059

Dites moi si vous aimez (ou pas d’ailleurs) en commentaires !

Je reviens très vite avec un prochain article, en attendant,

Je vous embrasse !